Comité sur l’avancement de la recherche

Les bibliothèques de recherche du Canada jouent des rôles clés dans la création et la gérance à long terme de l’érudition produite par les universités, qu’il s’agisse de nouvelles publications du corps professoral ou de données de recherche à l’aide desquelles une nouvelle érudition est créée. Elles fournissent un accès à des ressources mondiales d’information pour les étudiants, le corps professoral et les chercheurs. La raison d’être du comité sur l’avancement de la recherche est de jouer un rôle de premier plan en ce qui concerne la facilitation, l’enrichissement et la durabilité des communications savantes au Canada.

Mandat et rôle

Le Comité sur l’avancement de la recherche élabore les prises de position, les priorités et les initiatives de l’ABRC qui visent collectivement à favoriser un écosystème de la recherche savante durable au Canada, que ce soit à l’étape de la création de nouvelles connaissances ou aux étapes ultérieures de la diffusion, de l’utilisation et de la conservation de celles-ci. L’objectif final est de créer un environnement sain et intégré des communications savantes afin de servir l’intérêt de la recherche, de l’apprentissage et de l’érudition canadiens tout en optimisant le libre accès au savoir.

Lire le mandat au complet de ce comité.

 Membres

  • Joy Kirchner, présidente (York University)
  • Larry Alford (University of Toronto)
  • Lesley Balcom (University of New Brunswick)
  • Jonathan Bengtson (University of Victoria)
  • Donna Bourne-Tyson (Dalhousie University)
  • Richard Dumont (Université de Montréal)
  • Sylvie Fournier (Université de Sherbrooke)
  • Loubna Ghaouti (Université Laval)
  • Thomas Hickerson (University of Calgary)
  • Brian Owen (Simon Fraser University)
  • Catherine Steeves (University of Western Ontario)
  • Leslie Weir (University of Ottawa)
  • Martha Whitehead (Queen’s University)

Sous-groupes de ce comité