L’ABRC accueille avec joie l’engagement pris envers la recherche de pointe dans le budget de 2015

OTTAWA, le 22 avril 2015 – L’Association des bibliothèques de recherche du Canada (ABRC) voit d’un bon oeil l’engagement continu que le gouvernement du Canada a pris envers la recherche de pointe dans le budget de cette année.

Le budget 2015 est assorti d’un certain nombre de mesures qui renforceront la recherche universitaire, ce qui permettra ainsi de favoriser l’innovation et la croissance économique. Puisque les bibliothèques membres de l’ABRC jouent un rôle de plus en plus important dans le soutien de la gestion des données de recherche et de la communication des résultats de la recherche, l’ABRC se réjouit notamment du financement annoncé visant le domaine de l’infrastructure de recherche numérique du Canada. Cela comprend une somme de 105 millions de dollars sur cinq ans à compter de maintenant, versée par le gouvernement à CANARIE; et un financement supplémentaire de 1,33 milliard de dollars sur six ans, commençant en 2017-2018, envers la Fondation canadienne pour l’innovation. Nous sommes aussi heureux de noter le nouveau financement de 46 millions de dollars commençant en 2016 aux conseils subventionnaires, y compris 9 millions de dollars au Fonds de soutien à la recherche.

« L’ABRC est ravie que le gouvernement reconnaisse qu’une solide infrastructure de recherche est essentielle à la réussite des activités de recherche réalisées au pays, explique Gerald Beasley, président de l’ABRC, ajoutant que cet investissement correspond à ce que nous croyons, à savoir que la recherche est à la base de la découverte et de l’innovation. »

Le gouvernement rappelle, à juste titre, l’importance historique de 2017, année du 150e anniversaire du Canada. Le budget de 2015 propose également de verser 210 millions de dollars sur quatre ans afin de soutenir les activités et les événements entourant la célébration du 150e anniversaire du Canada en 2017. L’ABRC espère que l’importance historique liée à la numérisation du patrimoine documentaire canadien sera appuyée par ces fonds.

De plus, le Plan d’action économique de 2015 propose des modifications à la Loi sur le droit d’auteur afin de mettre en oeuvre le traité de Marrakech visant à faciliter l’accès des aveugles, des déficients visuels et des personnes ayant d’autres difficultés de lecture des textes imprimés aux oeuvres publiées, et d’y adhérer. Ce traité favorise, à l’échelle internationale, un accès équitable aux oeuvres publiées, et, par conséquent, s’harmonise avec les valeurs défendues par les bibliothèques de recherche.

L’ABRC comprend les vingt-neuf plus grandes bibliothèques universitaires du Canada. L’amélioration de la recherche et de l’enseignement supérieur sont au coeur de notre mission. L’ABRC favorise l’efficacité et la pérennité de la communication savante, ainsi que les politiques publiques qui permettent l’accès le plus large possible à l’information savante.

-30-

Pour de plus amples renseignements :
Susan Haigh, Directrice générale
Susan.haigh@carl-abrc.ca
613.482.9344 poste 101